ai-pro-medico

Plateforme d'information
pour médecins

Employeurs

Les employeurs jouent un rôle important dans la procédure, du dépôt de la demande à la décision de l’AI, ainsi que dans la réadaptation de personnes atteintes dans leur santé. Les employeurs, les offices AI et les médecins ont un objectif commun : faire en sorte, dans la mesure du possible, que les personnes présentant une atteinte à la santé ne perdent pas leur emploi, ou alors qu’elles puissent trouver une autre place de travail correspondant à leurs possibilités.

Si une personne présente une incapacité de travail d’au moins 30 jours ou est régulièrement absente pour cause de maladie, son employeur peut aussi communiquer son cas pour détection précoce. L’AI essaiera alors de trouver avec l’employeur et le médecin traitant la meilleure solution possible pour l’employé concerné. Les employeurs aident les médecins à déterminer la capacité de gain résiduelle ou l’incapacité et l’AI à déterminer quelle est la bonne prestation.

La révision 6a de l’AI, en vigueur depuis le 1er janvier 2012, met l’accent sur la réadaptation des rentiers AI sur le marché du travail. Les offices AI peuvent notamment placer auprès des employeurs des personnes dotées du profil approprié pour un placement à l’essai, pour lequel aucun contrat de travail n’est conclu et aucun salaire versé. L’assuré continue de percevoir sa rente AI. Si un contrat de travail est conclu, la loi prévoit une période de protection de trois ans protégeant l’employeur de tout risque financier si son nouvel employé s’absente de nouveau pour des raisons de santé (assurance d’indemnités journalières en cas de maladie, prime de risque à la caisse de pension).

RECHERCHE