Médecins traitants

Les médecins traitants sont des partenaires très importants pour les offices AI. Ils ont en effet des connaissances détaillées et solides sur l’état de santé de leurs patients. Pour définir la situation médicale d’un assuré, leur collaboration est indispensable. Par les informations qu’ils fournissent sur la santé des patients, ils contribuent fortement à une détermination correcte des prestations.

En règle générale, l’AI demande un rapport médical au médecin traitant. Ce rapport contient des informations détaillées sur l’état de santé du patient, les diagnostics et les possibilités de traitement. De plus, il formule des recommandations quant à la marche à suivre.

Les médecins peuvent communiquer un cas à un office AI en vue de la détection précoce. Le patient doit toujours en être informé au préalable. La demande de prestations ne peut être déposée à l’office AI que par le patient lui-même, ou par son représentant légal. Le médecin traitant peut recommander à ses patients de déposer une demande et les soutenir dans cette démarche. Ils jouent également un rôle important dans la mesure où ils peuvent motiver leurs patients, s’investir dans leur réadaptation et soutenir les mesures de l’AI.

Ils sont légalement tenus de renseigner l’AI et ses organes.

Document: Le médecin entre l’obligation de fournir les renseignements et l’obligation de garder le secret vis-à-vis de l’office AI dans la procédure d’annonce


« Le rôle du médecin dans la procédure AI »

L’office AI du canton de Berne a organisé une manifestation de formation continue à l’intention des médecins traitants le 22 octobre 2015, sur le thème de « l’assurance-invalidité entre médecine et droit ».

Le Dr Simon Graf, médecin spécialiste en médecine interne générale et médecin généraliste, a fait un exposé sur le rôle du médecin dans la procédure AI, sur les interactions entre médecin de famille et AI, sur l’importance du rapport médical en tant que moyen central de communication dans la procédure AI ainsi que sur les moyens dont disposent les médecins de famille pour se faire (davantage) entendre

--> Vidéo de l’exposé (en allemand)
--> Présentation (en allemand)
--> Article à propos de la manifestation : Aebi, Doris : L’AI entre médecine et droit, dans : Sécurité sociale CHSS 6/2015, pp. 361 à 362.