ai-pro-medico

Plateforme d'information
pour médecins

Prestations de l’AI

Les prestations de l’AI peuvent être classées en deux catégories principales. Il y a d’abord les mesures de réadaptation, qui permettent à une personne d’avoir, dans la mesure du possible et malgré les limitations dues à son état de santé, une capacité de gain ou, en tant que non-actif, d’accomplir ses tâches habituelles. Les prestations en espèces servent essentiellement à compenser une perte de revenu due à des raisons de santé, à garantir l’entretien durant l’exécution des mesures de réadaptation ou à compenser des frais particuliers de prise en charge occasionnés par des raisons de santé.

Mesures de réadaptation

  • Les mesures d’intervention précoce doivent permettre à une personne souffrant de problèmes de santé de maintenir le plus possible sa capacité de travail, de ne pas perdre son emploi ou de trouver un nouveau poste de travail. Les principales mesures d’intervention précoce sont l’adaptation du poste de travail, les cours de formation, le placement, l’orientation professionnelle et les mesures d’occupation.
  • Les mesures de réinsertion servent à préparer l’assuré à la réadaptation professionnelle, pour augmenter ses chances d’y parvenir. Elles servent en particulier aux patients atteints de problèmes psychiques. Les principales mesures de réinsertion sont l’entraînement à l’endurance et l’entraînement progressif ainsi que les mesures d’occupation.
  • Les mesures d’ordre professionnel sont l’orientation professionnelle, la formation professionnelle initiale, le reclassement, le placement, le placement à l’essai, l’allocation d’initiation au travail, la contribution pour augmentation des cotisations et l’aide en capital.
  • Les mesures médicales servent à traiter des infirmités congénitales ou à améliorer la capacité de gain. Le droit à des mesures médicales dure jusqu’au 20e anniversaire de l’assuré. Ensuite, la prise en charge des coûts des mesures médicales incombe à l’assurance-maladie.
  • Les moyens auxiliaires sont par ex. les appareils acoustiques, les fauteuils roulants, les chaussures orthopédiques, les ouvre-portes automatiques, les aménagements visant à faciliter l’utilisation d’appareils.


Prestations en espèces :

  • Une indemnité journalière de l’AI peut être accordée en complément d’une mesure de réadaptation. Elle a pour objectif de garantir le niveau de vie pendant la durée des mesures de réadaptation.
  • Une rente d’invalidité n’est octroyée à l’assuré que si sa capacité de gain ne peut pas être rétablie, maintenue ou améliorée par des mesures de réadaptation, en clair, si une incapacité de gain totale ou partielle et donc une perte de revenu durable est constatée.
  • Une allocation pour impotent est octroyée si la personne a besoin de l’aide de tiers pour accomplir des actes ordinaires de la vie tels que s’habiller ou manger.
  • Une contribution d’assistance est octroyée pour le financement de l’encadrement à domicile.

Après examen de la situation, l’AI décide quel est le droit aux prestations. Elle octroie en premier lieu des mesures de réadaptation. En principe, le droit à une rente n’est examiné qu’après l’achèvement des efforts de réadaptation.

RECHERCHE